Après plusieurs tests réalisés, grâce à l’aide, d’une part de la professeure Véronique Breguet-Mercier et ses étudiants et apprentis en chimie à la HEIA, et d’autre part, de l’équipe du laboratoire Amicolab, nous avons pu mettre sur pied un protocole de production de savon respectueux des normes chimiques et bactériologiques.